Quel matériel dans mon sac photo ?

C'est une question qui revient naturellement très souvent. Que trouve-t-on dans mon sac photo ? J'aime me déplacer léger. Le contenu de mon sac peut donc varier en fonction de ce que j'ai prévu de photographier. Je m'adapte aux demandes des uns, à mes propres envies... Mais pour faire simple, je vais me concentrer sur ce que j'emporte toujours avec moi lors de mes séances de photos de chevaux. Ce qui me semble nécessaire et suffisant pour réaliser les photographies que vous pouvez voir sur mon site. Quoi qu'il en soit, vous pouvez tout à fait utiliser un autre matériel, d'autres marques, d'autres objectifs... et obtenir aussi de très belles photos. Ce n'est qu'une liste bâtie en fonction de mes expériences personnelles... Avec le temps, vous réussirez à construire la votre !

MON MATERIEL DE PHOTOGRAPHE EQUIN

QUELQUES EXPLICATIONS...

Lorsque j'ai commencé à photographier les chevaux à l'hiver 2014, je venais tout juste de passer au numérique suite à la réalisation d'un documentaire sur la Camargue. J'avais donc à ma disposition un petit boîtier très apprécié à l'époque par les vidéastes et les photographes amateurs à la recherche d'une certaine qualité d'image dans un budget accessible : le Canon 60D. Je possédais par ailleurs quelques objectifs anciens de qualité très moyenne dont je n'ai aujourd'hui gardé que le petit 50mm de chez Ricoh. Un petit "cailloux" qui m'a permis de sortir quelques images que j'expose encore aujourd'hui avec fierté.

 Une photo réalisée au 60D couplé au Ricoh 50mm f1.7

Une photo réalisée au 60D couplé au Ricoh 50mm f1.7

Rapidement, j'ai ressenti le besoin de m'équiper d'un grand classique : le 70-200mm à f2.8 constant. Un objectif aussi polyvant que lourd mais dont vous aurez du mal à vous passer une fois adopté ! Si vous ne deviez avoir qu'un seul objectif, ce pourrait bien être celui-là. Chaque fabricant propose sa version. J'ai opté pour Sigma, sans regret. 

 Toujours au 60D mais couplé à mon nouvel achat du moment, le Sigma 70-200 f2.8

Toujours au 60D mais couplé à mon nouvel achat du moment, le Sigma 70-200 f2.8

Puis vint le temps des frustrations. Après un an et demi ainsi équipé, mon compagnon de route, le Canon 60D et son petit capteur APS-C, me montrait ses limites. Aimant particulièrement photographier au lever du jour - et même un peu avant les premiers rayons de soleil, je ne pouvais que constater chaque jour le nombre de photos ratées par manque de lumière et donc de sensibilité de mon appareil. J'envisageais donc l'achat d'un nouveau boîtier. Ce sera le 6D, l'entrée de gamme de chez Canon pour les capteurs plein format. 

 Poulain saisi sur le vif au lever du jour avec mon équipement actuel

Poulain saisi sur le vif au lever du jour avec mon équipement actuel

Pour les premiers essais, je suis parti un matin au fin fond de la Camargue avant le lever du jour. Je me souviens que les marais était alors recouverts de toiles d'araignées ruisselantes de rosée. Le soleil tardait à montrer le bout de son nez et je me décidais malgré tout à commencer les prises de vues. Le changement fut radical. Plus une photo floue, pas de grain dans l'image... un véritable bond en terme de qualité d'image et un grand pas en avant dans ma pratique photographique ! 

Pour le reste de mon matériel photo, je m'arrêterais simplement sur un petit accessoire peu cher et très utile. Les clés de desserrage pour filtres. Après avoir oublié un filtre polarisant sur l'un de mes objectifs, impossible de le déloger du bout des doigts. Je craignais surtout de casser le mécanisme interne de mon 70-200. J'ai finalement trouvé ces petites clés sur Internet. Posée autour du filtres, il ne reste qu'à serrer les extrémités, tourner et vous arriverez sans problème à dévisser un filtre jusque là resté coincé. 

UNE LISTE POUR DÉBUTER (SERIEUSEMENT) EN PHOTOS DE CHEVAUX

Il ne faut pas se mentir, la photographie est une passion onéreuse. D'autant plus lorsque vous recherchez à obtenir un résultat de qualité avec le moins de "déchets" possible. Cependant, il est tout à fait possible d'optimiser son budget. Vous trouverez ici un ensemble de base qui vous permettra de photographier les chevaux avec un rapport qualité/prix optimisé ! (moins de 1800€)

Vous utilisez un autre équipement ? Vous vous posez des questions sur le matériel en votre possession ou un prochain achat ? N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Newsletter

Plus d'infos, conseils, reportages ou surprises photo ? C'est par ici et c'est gratuit : abonnez-vous !